NEWS

Toutes les informations sur les NTIC au Bénin et dans le monde  

Le vol des données financières, véritable fléau pour les entreprises numériques

69 % des responsables informatiques et de la sécurité déclarent que la transformation numérique impose d’apporter des changements fondamentaux aux stratégies de cybersécurité existantes. Les informations d’ordre financier ou relatives aux clients, l’image de marque, la propriété intellectuelle, ou les informations relatives aux employés sont citées comme les éléments actifs critiques à protéger des failles de sécurité. Telles sont les conclusions de BMC, spécialiste des solutions informatiques pour l’entreprise numérique, qui publie les résultats de sa seconde enquête annuelle sur la sécurité, réalisée en association avec Forbes Insights, la branche de recherche stratégique et de leadership éclairé de Forbes Media. Les nouvelles priorités et technologies créent également des défis pour les équipes informatiques et sécurité, 65 % des personnes interrogées indiquant que les environnements de cloud public ont les répercussions les plus importantes en matière de sécurité.

Les résultats de l’enquête*, réalisée auprès de plus de 300 cadres supérieurs en Europe et en Amérique du Nord, révèle également que la transformation du secteur de la sécurité a un impact à la fois sur les choix technologiques opérés par les entreprises afin de mettre en échec les cybercriminels et sur la façon dont elles s’organisent en interne, évaluent les risques et hiérarchisent leurs investissements futurs.

Le thème central de l’étude cette année est l’obligation de traçabilité et de communication des informations que doivent adresser les entreprises, l’accent étant mis sur la prévention, la détection et la réponse aux incidents, sous peine d’être victimes d’attaques incessantes. De fait, 52 % des responsables interrogés indiquent que l’obligation de rendre compte des atteintes à la sécurité a augmenté pour les équipes opérationnelles. Lire la suite

Bookmakers bonuses with gbetting.co.uk website.